Assurance annulation incluse sans surcoût jusqu'au 30/04/2020 !


Suite aux circonstances exceptionnelles auxquelles nous devons faire face, nous mettons à jour temporairement nos conditions générales de ventes concernant l'annulation et la modification des réservations passées sur notre site Internet. Ainsi, jusqu'au 30 Avril, l'assurance annulation est directement incluse sans surcoût. En cas d'annulation, votre commande vous sera intégralement remboursée à travers un code promo utilisable 1 an.

26 mars 2020

Aéroport Paris Charles-De-Gaulle : Coronavirus, toutes les infos

Toutes les infos de l'aéroport Paris Charles-De-Gaulle au sujet des dispositions prises face à l'épidémie de Coronavirus, en temps réel.

Votre place de parking à Roissy à partir de 47.63€

Je réserve
INFOS ROISSY CORONAVIRUS

Sommaire :

En ce premier trimestre 2020, la France comme de nombreux pays dans le monde, doit faire face à la pandémie de Coronavirus. Apparu en Chine, le premier cas de Covid19 est recensé en France le 24 janvier et porté par un touriste chinois ayant séjourné à Wuhan. En l’espace de quelques semaines l’épidémie se répand sur le territoire français et le gouvernement doit prendre les premières mesures au sujet les transports aériens, notamment concernant l’aéroport Paris-Charles De Gaulle. Le deuxième hub aéroportuaire d’Europe, desservant 320 villes à travers le monde, doit lui aussi faire face à la crise du Coronavirus.

Rapatriement des premiers français à l’aéroport Paris-Charles De Gaulle

A partir du 31 janvier, ce sont environ 400 ressortissants français vivant ou séjournant à l’étranger qui sont invités à rejoindre la France, dont 220 provenant de Chine.

Une trentaine de français ayant séjournés à Wuhan ont été rapatrié via l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle avant d’être placé en quarantaine dans un village du Calvados, à Branville.

Les premières dispositions prise à l’aéroport Paris-Charles De Gaulle face au coronavirus

Près d’un mois plus tard, au 25 février, alors que près de 78 000 personnes sont contaminées, et que deux nouveaux cas ont été confirmés en France, plusieurs compagnies aériennes ont déjà interrompu leurs vols entre la Chine et la France. Toutefois, certaines d’entre-elles (Air China, China Eastern et China Southern) continuent malgré tout d’assurer leurs liaisons. Ce ne sont pas moins de 1000 passagers par jour qui continuent d’affluer à l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle.

A ce stade, le potentiel de propagation et de dangerosité du virus n’est pas encore palpable et les mesures prises à l’arrivée des voyageurs demeurent sommaires :

  • Inspection visuelle des passagers par des médecins
  • Distribution de prospectus de prévention
  • Distribution de masques

L’aéroport Paris-Charles De Gaulle au cours du stade 2

Vendredi 8 février 2020, 57 personnes sont diagnostiquées porteuses du Coronavirus. Lors d'un déplacement à Crépy-en-Valois dans l’Oise, le ministre de la santé Olivier Véran annonce l’entrée de la France en stade 2.

Pour rappel, le stade 1 consistait à freiner l’introduction du virus sur le territoire et isoler les quelques cas contaminés. Le stade 2 quant à lui a pour objectif de freiner la propagation de la maladie sur le territoire en limitant les déplacements en transport en commun et les grands rassemblements (spectacles, rencontres sportives, foires et salons).

Le mercredi 11 mars 2020, l’épidémie se propage sur tous les continents et l’OMS déclare le statut de pandémie. Le président américain Donald Trump annonce la suspension des vols en provenance de l’Europe afin de limiter l’entrée de nouveaux cas aux Etats-Unis. La mesure prend effet deux jours plus tard, le 13 mars.

L’aéroport Paris-Charles De Gaulle au cours du stade 3

Malgré les mesures prises au cours du stade 2, le 14 mars le gouvernement décrète l’entrée de la France en stade 3 ayant pour objectif de gérer les conséquences de l’épidémie et d’en atténuer les effets, notamment par la promulgation d’un décret assignant la population au confinement (17 mars 2020) et la fermeture des frontières extérieures à l’UE.

Le 18 mars, face à la baisse de fréquentation, le groupe ADP décide de transférer l’activité du terminal 3 vers les terminaux 1 et 2.

Le lundi 23 mars, le groupe ADP annonce la mise en chômage partiel de 80% de ses salariés.

Mercredi 25 mars, l’aéroport d’Orly enregistre une baisse de trafic de passager de -92 % de trafic en et -89 % à Paris Charles-de-Gaulle. Pour cette raison, l’aéroport d’Orly ferme temporairement ses portes le 31 mars à 23 h 59. L’aéroport de Roissy quant à lui ferme le 23 mars le terminal 3 et le terminal 2G, avec le maintien du « 2E » (hall K), du « 2F », et du « 2A ».

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de nos bons plans !

Conformément à l’article 4(11) du GRPD, j’autorise la société AIRPARK ROISSY (SARL NCI) à stocker les données collectées via ce formulaire dans le cadre de la fourniture de son service. Je comprends que ces données peuvent être utilisées dans vos traitements informatiques. Sur simple demande par courriel à www.airpark-roissy.fr, je dispose du droit de modification et d’effacement des données de mon profil.